FITKD News



Me BAMBA Cheick Daniel en phase avec la base

Me BAMBA Cheick Daniel en phase avec la base


Le samedi 23 Mars 2019 dans la salle des fêtes de l’Ecole Nationale de Police à Abidjan-Cocody, le Ministre BAMBA Cheick Daniel, Président de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo (FITKD) a achevé sa vaste tournée dans les Ligues de Taekwondo d’Abidjan et de Bassam. Après Grand-Bassam le 20 Février, Koumassi, Port-Bouët, Treichville et Marcory le 9 Mars, puis Plateau, Attécoubé et Adjamé le 16 Mars, les communes de Cocody, Abobo et Yopougon recevaient le premier responsable du Taekwondo ivoirien pour l’apothéose. Dans une salle qui a quasiment refusé du monde avec la présence de tous les autres présidents de Ligues d’Abidjan et environ, Me BAMBA Cheick Daniel a délivré son message. Celui de faire comprendre à la communauté Taekwondo ine ivoirienne, la nécessité de changer le mode de gestion de la FITKD.

En clair, il faille très rapidement passé de la gestion portée par un président-providence, à une gestion participative. Il a appelé les clubs à s’organiser en se dotant de comptes bancaires, aux fins de contribuer à une autonomie financière de la FITKD. Les Présidents de Ligues ont été invités à faire très rapidement des propositions au Comité Directeur de la FITKD, pour que cette idée, qui trouve sa motivation dans la volonté de développer le Taekwondo local, soit au plus vite mise en musique.

Au cours de cette rencontre, le Président de la FITKD a émis une autre idée, relativement à la préparation des athlètes ivoiriens pour les Jeux Olympiques Tokyo 2020. Nonobstant le temps séparant de l’échéance qui peut paraître court, Me BAMBA Cheick Daniel en a appelé à l’implication de tous pour une levée de fonds. Le compte qui sera ouvert sous supervision d’un Huissier, permettra de mobiliser des fonds afin d’une préparation efficiente des Eléphants Taekwondo ins. Le but étant de savoir se prendre en charge et de ne pas tout attendre du Ministère des Sports.

Les Maîtres de salle, présents, qui sont intervenus à la suite de l’exposé du Présiden de la FITKDt, ont adhéré au message. Les questions relatives à l’argent suscitant généralement des débats, des observations ont été faites sur la faisabilité des différentes propositions. Le Président BAMBA Cheick Daniel a laissé le soin aux Présidents de Ligues, de concert avec les Maîtres de salle, de lui faire très rapidement des propositions, qui, si elles sont consensuelles, pourraient être soumises à la validation de la prochaine Assemblée Générale de la FITKD.

Cette rencontre a aussi servi de cadre à Me « ODNAE » pour expliquer longuement sa vision du développement du Taekwondo ivoirien. Après avoir consacré ses deux premiers mandats à la tête de la FITKD au positionnement du Taekwondo ivoirien à l’international, il compte consacrer son troisième mandat au développement du Taekwondo local. « Nous avons travaillé sans relâche, permis aux jeunes de participer à de nombreuses compétitions internationales pour qu’ils soient aguerris. Résultat, les deux médailles olympiques ramenées de Rio en Août 2016.  La Côte d’Ivoire fait aujourd’hui partie des quatre meilleures nations de Taekwondo au monde. Maintenant, nous allons accentuer nos efforts sur le Taekwondo local. La construction du Centre Sportif, Culturel et des TIC Ivoiro-coréen, est un grand tournant qui nécessite la réorganisation du Taekwondo local », a indiqué le Père du Projet Olympique.

La réorganisation du Taekwondo local doit aller de pair avec la systématisation des Opens dans les Ligues, une façon d’implanter des compétitions majeures dans toutes les villes du pays. Un tournoi de l’Union des Villes et Communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI) doté du trophée Danho Paulin Claude, sera institutionnalisé dans l’optique de la redynamisation des Ligues.

C’est le mot de bienvenue de Me Olivier AVOA, Président de la Ligue Communale de Cocody, qui a ouvert la rencontre. Il s’est honoré avec ses pairs Présidents de Ligues de Yopougon et d’Abobo, de la visite du Président BAMBA Cheick Daniel, et de souhaiter que les échanges soient constructifs et bénéfiques pour le Taekwondo ivoirien.

Une occasion saisie au bond par le Président de la FITKD, pour taire les incompréhensions entre le Président de la Ligue Communale de Cocody et son Maître, le Grand-Maître Lucien KRAIDY d’une part, et d’autre part entre l’ex-secrétaire général de la Ligue Communale de Cocody, Me Adama Toé, et l’actuel Président de la Ligue.

Bien entendu, l’importante communication de l’Experte coréenne en changement de mentalité, Dr JEON Nan-Hee, CN 6e Dan, est venue ajouter une plus-value à la rencontre. Dépêchée auprès de la FITKD par le Kukkiwon et arrivée à Abidjan la veille, l’Experte en changement de mentalité a insisté sur la nécessité « d’éduquer le cœur », car citant Aristode, « éduquer l’esprit sans éduquer le cœur, c’est ne pas éduquer du tout ».

Elle a relevé que le Taekwondo, c’est aussi le « Do », qui ramène à un « esprit droit et sain ». Le pratiquant de Taekwondo devra être porté par les valeurs de maîtrise de soi, d’équité et guidé perpétuellement par un challenge (défi). Au terme de sa communication très appréciée par l’assistance, Dr JEON Nan-Hee, qui est par ailleurs Directeur de la Fédération de Taekwondo de la province de Gyeongi-do en Corée, a remis de nombreux présents au Président de la FITKD dont des Doboks.

Sercom FITKD

Article vu : 279 fois

Voir les photos ...

Partage cet article